Article paru dans la Nouvelle République du Loir et Cher le 03 mars 2019

nr.jpg Philippe Froment passe la main à Jessica Gouineau à la tête de l’Unsa régionale. © Photo NR

En amont du congrès national de l’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) qui se tiendra à Rennes du 2 au 4 avril, l’union régionale interprofessionnelle du privé et du public tenait son congrès, mardi 26 février, à la bourse du travail, à Blois. Près de 70 personnes y assistaient. Cet événement a aussi été marqué par un changement au niveau du secrétariat régional. Philippe Froment, secrétaire régional depuis septembre 2014, est devenu adjoint à la place de Jessica Gouineau qui a pris la tête du secrétariat régional. Ils ont répondu à nos questions.

Quel sera le ton du congrès national ?
« Ce congrès va définir pour les quatre années à venir notre fil conducteur qui tournera autour de la thématique “ La transition écologique dans la justice sociale ”. Par rapport à la fois précédente, le contexte a changé. Lors de notre congrès régional, notre organisation syndicale s’est demandée comment elle pouvait s’emparer du sujet. Dans les entreprises, comment peut-on progresser en matière de tri, de déplacements, d’empreinte carbone… ? »

Depuis quand l’Unsa s’intéresse à la transition écologique ?
« Historiquement, la préoccupation environnementale fait partie de nos gènes. Avant même le mouvement des Gilets jaunes, nous avons toujours mis ce sujet en avant en signalant qu’il ne fallait pas aller trop brutalement vers la transition énergétique. Nous avons fait une proposition très concrète dans ce sens : nous avons imaginé un plan permettant à tous les ménages de mieux s’équiper avec des prêts à taux 0 remboursables sur une longue période afin de faire participer tout le monde sans trop d’impact sur le pouvoir d’achat. »

Où se situe l’Unsa parmi les autres organisations syndicales ?
« En matière de représentativité, nous progressons dans le public et dans le privé. En région Centre-Val de Loire, l’Unsa compte près de 10.000 adhérents qui sont séduits par nos valeurs et notre façon de faire. Indépendante des partis politiques, l’Unsa discute avec tout le monde appartenant au champ démocratique. Aussi, nous laissons l’autonomie de décision aux sections syndicales des entreprises pour approuver ou pas un accord, ce qui les responsabilise. »

lisere-web.png