L’UPTEC-UNSA syndique les salarié-e-s des fédérations de chasse (branche des structures associatives cynégétiques). Sa représentativité s’élève à 70,26 % (contre 29,74 % pour FO) sur les 1400 salarié-e-s de leur branche professionnelle.

Comme chaque année, l’UPTEC-UNSA rassemble ses délégués lors d’une AG nationale qui se déroulait à Dame Marie les bois (37) le 25 janvier dernier.
Philippe Froment, secrétaire régional de l’UNSA Centre-Val de Loire, représentait l’UNSA interprofessionnelle.

AG-UPTEC-UNSA-25 janv 2019-D.Breton-E.Pujol-250.jpgOutre les rapports moral et financier (adoptés à l’unanimité), la réunion a essentiellement porté sur deux sujets :

- Denise BRETON (41) a été élue secrétaire générale en remplacement d’Eric Pujol.

- L’AG a exprimé à l’unanimité (moins une abstention) sa volonté de rejoindre la convention collective de l’animation.
En effet, suite à la décision gouvernementale de diminuer drastiquement le nombre de branches professionnelles, notamment en imposant aux branches de moins de 5000 salariés de rejoindre une autre convention collective, la question est posée pour la branche des structures associatives cynégétiques.

L’organisation patronale SNCF (Syndicat National des Chasseurs de France) et FO désirent rejoindre la convention collective de la production agricole.

Pour l’UPTEC-UNSA, de multiples arguments militent pour un rapprochement vers l’animation. Une campagne d’information des salariés et des présidents des fédérations départementales de chasse a été décidé lors de l’AG afin de peser sur le choix qui doit intervenir dans les semaines à venir .

AG-UPTEC-UNSA-25 janv 2019-580.jpg

lisere-web.png