L'UNSA Centre-Val de Loire présente aux salons des CE à Chartres le 25 septembre et à Orléans le 4 octobre

N’hésitez pas à passer sur notre stand pour rencontrer et échanger avec les militants présents qui répondront à vos questions.

Chartres-580.jpg

Orléans-580.jpg

lisere-web.png

L'Unsa dans le secteur de la protection sociale complémentaire

téléchargement.jpg

Des militants Unsa ont distribué des tracts d’information auprès des salariés de Malakoff-Médéric à Orléans en vue des prochaines élections.

thumbnail.jpg

L’ Unsa, en progression constante, a intégré la branche des IRC IP en octobre 2017.

Sujets majeurs de l’année 2018: La négociation de l’annexe 4 du CCN: rémunérations, classifications, pesée des emplois…

lisere-web.png

Signez l’appel à libérer l’investissement vert lancé par le magazine Alternatives Economiques !

appel_invt_vert-590.jpg

Alternatives Economiques a mis en ligne “un appel à libérer l’investissement vert”.

Au nom de l’UNSA, Luc Bérille figure parmi les premiers signataires et invite tous les militant-e-s et citoyen-ne-s à soutenir cette initiative.



Pour signer l’appel, cliquer ici.

lisere-web.png

L’UNSA reçue par le Premier ministre

UNSA-Cyan=100%-libres ensemble intégré-100.png

Une délégation de l’UNSA conduite par son Secrétaire Général, Luc Bérille, a été reçue le 4 septembre par le Premier ministre, Édouard Philippe, accompagné de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Cette audience se situait dans le cadre du cycle de concertation avec les partenaires sociaux engagé par le chef du gouvernement. Il s’agit d’écouter les avis et propositions sur des thèmes qui pourraient figurer dans un agenda social pour les mois à venir.

L’UNSA a fait part de la poussée de mécontentements montant dans le pays, à la suite notamment des dernières annonces d’arbitrage budgétaire 2019 particulièrement injustes. Dans un contexte de croissance plus modérée qu’attendue, de quasi-stagnation du chômage avec un fort niveau de chômage de longue durée, et de reprise de l’inflation, l’UNSA a dit son opposition à toute mesure visant à diminuer, en niveau comme en durée, les allocations chômage.

Elle a redit, par ailleurs, que face à la montée en charge des arrêts maladie courts et au surcoût qu’elle implique pour l’assurance maladie, les réponses étaient à chercher du côté de la prévention pour les questions de santé liées, notamment, au développement des risques pyscho-sociaux ou musculo-squelettiques. Elle a proposé sur ce plan que les conditions et l’organisation du travail soit mise au cœur des négociations dans les branches et entreprises.

L’UNSA a également argumenté pour que la refondation du paritarisme sur une réelle démocratie sociale et la transition écologique soient inscrites dans le futur agenda social.

Verdict vers la fin septembre où le gouvernement devrait indiquer ses choix, à l’issue des concertations

lisere-web.png

L' UNSA au Ceser

image.jpeg

Découvrez l’actualité du Ceser et les interventions des représentants de l’UNSA situées en bas de chaque article dans les “documents liés”.

La Région se dote d’un Pass pour les jeunes

Stratégie régionale de l’économie sociale et solidaire

Organiser la diffusion de la culture scientifique et donner le goût des sciences

Mobilisation pour l’égalité en région Centre-Val de Loire avec 34 actions phares

Quel bilan pour les aides économiques mises en œuvre en 2017 sur le territoire régional ?

Avis sur le compte administratif 2017 et la décision modificative n°1

lisere-web.png

Défense des CIO : mobilisation intersyndicale dont l'UNSA Education

Depuis l’annonce du transfert des CIO (Centre d’Information et d’Orientation) de l’Education Nationale vers les régions, les organisations syndicales de l’Education contestent ce choix et développent leurs arguments en faveur du maintien au sein de leur ministère.

Le jeudi 28 juin, Sylvain AUBIN, secrétaire de l’UNSA Education Centre-Val de Loire, et Geneviève SORNIQUE pour Administration et Intendance-UNSA (tous les deux en photo sur cet article de la République du Centre) étaient présents au rassemblement organisé devant le rectorat à Orléans.

CIO.jpg

lisere-web.png

Mise en place des observatoires départementaux pour le dialogue social

Dans chaque département, un observatoire d’analyse et d’appui au dialogue social et à la négociation est créé suite aux ordonnances réformant le code du travail.

Observatoire-45-570.jpg
Dans le Loiret, la mise en place s’est effectuée le 15 juin dernier. Pascal ADAM, secrétaire départemental de l’UNSA Loiret (à droite sur la photo) a participé à la réunion d’installation. A noter que la CGT n’a pas souhaité désigner de représentant pour cette instance !

Cet observatoire a pour objet de favoriser et d’encourager le développement du dialogue social et la négociation collective au sein des entreprises de moins de cinquante salariés du département.

Il a trois missions :
- établir un bilan annuel du dialogue social dans le département;
- répondre aux saisines par les organisations syndicales ou professionnelles de toutes les difficultés rencontrées dans le cadre d’une négociation ;
- apporter son concours et son expertise juridique aux entreprises de son ressort dans le domaine du droit social.

Il est composé au plus de 13 membres :
- jusqu’à 6 membres représentants des salariés, désignés par les organisations syndicales de salariés représentatives au niveau départemental et interprofessionnel
- jusqu’à 6 membres représentants des employeurs
- et du responsable de l’unité départementale ou son suppléant, désigné par le Direccte.

lisere-web.png

Retraites et retraités : les chiffres analysés par l'UNSA Retraités

pouvoir d'achat.jpg
Pour accéder à l’analyse de l’UNSA Retraités, cliquer ici.


DREES 2018.jpg
Pour accéder au document de la DREES (Direction de la Recherche des Etudes de l’Evaluation et des Statistiques) , cliquer ici.

lisere-web.png

Répondez à l’enquête CESE-IFOP

unsa cese.png

L’UNSA est représentée au Conseil Économique Social et Environnemental (CESE).

Depuis plusieurs mois, ce dernier se prépare à une réforme visant à faire évoluer son fonctionnement et à renforcer la prise en compte des préoccupations et propositions de la société civile par les pouvoirs publics.

Dans ce cadre, le CESE mène avec l’IFOP une grande consultation à laquelle vous êtes invité(e) à participer.

Pour donner votre avis, rien de plus simple : cliquez ici.

lisere-web.png

Distribution militante UNSA Centre-Val de Loire

Des tracts syndicaux ont été préparés pour présenter l’UNSA en s’appuyant sur le prochain événement sportif : la coupe du monde de football.

Calendrier Coupe du monde Verso-550.jpg

Calendrier Coupe du monde Recto-550.jpg

Dans les 6 départements de notre région, des distributions ont été réalisées auprès des salarié-e-s du secteur privé en privilégiant notamment des entrées de restaurants inter-entreprises.

distribution-calendrier-2-100.jpgdistribution-calendrier-3-250.jpg
distribution-calendrier-1-550.jpg

lisere-web.png

le 22 mai : journée d'action et de grève UNSA Fonction Publique

UNSA_INTERET_GENERAL_m.png

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png

L’UNSA appelle tous les agents publics à se mobiliser le 22 mai

Retrouvez l’appel de l’UNSA Fonction publique

Diffusez largement la Lettre aux usagers

Lien vers les visuels de la journée d’action

Pensez à signer la “lettre pouvoir d’achat” adressée au Président de la République, au Premier Ministre, aux Ministres chargés de l’action et des comptes publics.

Les manifestations en région Centre Val de Loire :

  • 18 10h30 Place Séraucourt Bourges
  • 28 14h30 Place Châtelet Chartres
  • 36 10h parvis de la gare Châteauroux
  • 37 10h place de la liberté Tours
  • 41 14h30 Bois-Prefecture Blois
  • 45 10h30 place Ste Croix (cathédrale) Orléans
  • 45 10h30 place du Pâtis Montargis
  • 45 10h30 Place de la Victoire Gien
  • 45 10h30 devant l’hôpital Pithiviers

Capture_d_e_cran_2018-05-16_a__10.35.30_s.png

lisere-web.png

Agents publics : producteurs d’intérêt général !

La dernière émission produite par l’UNSA et diffusée dans le cadre d’Expression Directe porte sur les missions d’intérêt général des agents publics.
Pour la visionner, cliquer ici.

expression directe.jpg

lisere-web.png

Mobilisation dans la Fonction Publique le 22 mai 2018

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png
L’UNSA Fonction Publique et les 8 autres organisations syndicales de fonctionnaires ont signé un appel commun pour réagir aux projets gouvernementaux. Elles appellent les agents des 3 Fonctions Publiques à faire grève et à participer massivement aux manifestations le 22 mai 2018.
appel commun-FP-Logos-OS.jpg

lisere-web.png

Salon CE à Tours : l'UNSA 37 a tenu un stand

salon-CE-2018-Tours.jpg

Les 12 et 13 avril derniers, les élus, représentants des salariés, ont pu déambuler dans le salon et aller à la rencontre de prestataires pour développer de nouveaux services dans le cadre de leur Comité d’Entreprise.

L’UNSA Centre-Val de Loire était de nouveau présente sur ce salon avec 3 militant-e-s de l’Union Départementale d’Indre-et-Loire qui ont tenu un stand.

salon CE-Tours-avril 2018.jpg

Ils ont rencontré de nombreux élus, échangé avec eux sur l’importance des récentes évolutions en matière de CSE (Comité Social et Economique) et présenté ce que l’UNSA peut leur apporter, notamment pour les élus sans étiquette syndicale.

lisere-web.png

Conférence de presse UNSA et UNSA ferroviaire

UNSA-Cyan=100%-libres ensemble intégré-100.pngnouveau logo rond-100.jpgMercredi 11 avril à 10 heures, l’UNSA et l’UNSA ferroviaire ont tenu une conférence de presse pour dénoncer l’attitude de blocage des gouvernants et pour formuler des propositions.


Pour visionner la conférence de presse, cliquer ici.

tract-SNCF-1-haut-580.jpg

Pour lire le tract rappelant les positions de l’UNSA et de l’UNSA Ferroviaire sur le Nouveau Pacte Ferroviaire, cliquer ici.

lisere-web.png

Non à la disparition des CIO et au transfert des Dronisep !

UNSA_educ_751382.jpg

Dans le cadre de la réforme de l’apprentissage, il est prévu de transférer les directions régionales de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions (Onisep) aux régions. Près de 300 fonctionnaires sont concernés.

Deuxième volet: la fermeture du réseau des centres d’information et d’orientation (CIO) et le rattachement des personnels aux établissements scolaires. A l’Unsa-Education, Christine Saventré redoute « la multiplication des officines privées proposant information et conseil ».

En transférant la compétence d’information à l’orientation aux Régions, le gouvernement en profiterait pour balayer d’un revers de main les missions d’information mais aussi de conseil en orientation dévolues aux CIO et à leurs personnels. L’Unsa Education désapprouve ce choix politique qui supprimerait un service public de proximité et prendrait le risque de délaisser les populations les plus fragilisées.

C’est parce que les CIO ont pour mission d’accueillir, d’informer et de conseiller gratuitement tous les publics - jeunes scolaires, parents, adultes, décrocheurs - qu’ils sont indispensables à la cohésion des territoires. De plus, ils permettent le travail collectif nécessaire à l’appropriation des « directives », la formation des personnels et la mutualisation des pratiques et des outils. Les supprimer et affecter les PsyEN-Edo directement dans les établissements reviendrait à ne pas tenir compte de ce travail collectif, de la nécessité d’organiser les services et de hiérarchiser les priorités.

Ce matin en CAEN (Comité Académique de l’Education Nationale), l’Unsa Education a demandé, dans sa déclaration, la suspension des décisions annoncées pour les CIO comme celles du transfert des Dronisep et l’ouverture de discussions avec les représentants des personnels.

lisere-web.png

L'Unsa Territoriaux Centre-Val de Loire prépare les élections

La priorité des militant-e-s Unsa territoriaux, c’est la préparation des élections professionnelles du 6 décembre prochain. Le président régional, Alain Le Gentil, explique en quoi cette mobilisation est loin d’être prématurée.

« Cette élection qui a lieu tous les quatre ans, se déroule selon des modalités dont on ne connaîtra l’intégralité qu’avant l’été, dont le nombre de représentants par collectivité. » D’ici là, il faut mobiliser les troupes, organiser la diffusion de l’information, répartir les tâches, etc.

Dans ce contexte, le 20 mars, l’union régionale de l’UNSA Territoriaux a accueilli à Orléans, Claude Le Hen, secrétaire fédéral. (avec un badge UNSA sur la photo ci-dessous)

UR-UNSA Territoriaux.png

« Il y a 2 millions de fonctionnaires territoriaux, explique Claude Le Hen, pas tous logés à la même enseigne, car les regroupements de collectivités (communautés de communes, d’agglomération et métropoles) n’ont pas anticipé ce que serait l’impact sur les agents. »
Jeannick Bidault, secrétaire de l’Unsa au conseil régional Centre-Val de Loire, ajoute : « C’est vrai aussi là où des Régions ont été regroupées ! »

Ces syndicalistes sont inquiets de « ce gouvernement qui agit par ordonnances et menace la pérennité de notre statut. » Ils évoquent le Parcours professionnel carrière et rémunération (PPCR) mis en place sous Hollande, suspendu par Macron, ou encore l’absence de mutuelle obligatoire pour les agents, le vieillissement des agents et ses conséquences sur l’inadaptation aux nouveaux métiers ou sur la santé, etc.

« En région Centre comme au national, l’Unsa est la troisième force chez les territoriaux, indique Alain Le Gentil, et même si nous sommes peu présents en Indre-et-Loire et Loir-et-Cher, nous présenterons des listes partout. » Cet automne, le syndicat fera une tournée d’information dans les 6 départements de la région.

lisere-web.png

20 délégués et représentants syndicaux de l'UNSA Centre-Val de Loire en stage CSE

stage-CSE-26 mars 2018-1-580.jpg
Le 26 mars dernier, 20 délégués et représentants syndicaux issus d’une douzaine de sections syndicales de l’UNSA Centre-Val de Loire ont participé à un stage concernant la mise en place du Comité Economique et Social.

Bruno, formateur du CEFU (organisme de formation de l’UNSA), a animé ce stage dans une ambiance studieuse et très interactive.

Après avoir rappelé le cadre réglementaire de cette nouvelle instance, les thèmes de négociation et les pièges à éviter ont été présentés et ont fait l’objet de nombreux échanges.

stage-CSE-26 mars 2018-2-580.jpg

lisere-web.png

Forte mobilisation de l’UNSA ferroviaire le 22 mars avec le soutien de toute l’UNSA !

unsa ferr.jpg

Luc Bérille était présent aux côtés de Roger Dillenseger, secrétaire général de l’UNSA ferroviaire, lors de la forte mobilisation des cheminots hier à Paris.

luc roger.jpg

Avec l’intersyndicale de la SNCF, l’UNSA Ferroviaire avait mis en garde le gouvernement contre un recours aux ordonnances qui sonnerait comme un passage en force, dans un dossier complexe où le dialogue et la concertation doivent primer.

N’ayant pas été entendue, l’UNSA Ferroviaire avait décidé d’appeler à une manifestation nationale des cheminots le 22 mars.

Lors de son Conseil National qui s’est tenu les 21 et 22 mars, toutes les fédérations, les unions départementales et régionales de l’UNSA ont affirmé leur soutien à l’UNSA ferroviaire, conscientes que la réforme voulue pour la SNCF peut préfigurer des évolutions similaires dans d’autres secteurs notamment au sein de la Fonction Publique.

pascal dom.jpg

Pascal Adam de l’Union départementale du Loiret et Dominique Gabillet, Union départementale de l’Indre et Loire.

Après la publication du rapport Spinetta, le gouvernement a annoncé une réforme de la SNCF dans le cadre de la transcription de la directive européenne d’ouverture du marché ferroviaire à la concurrence.

L’UNSA Ferroviaire, 2ème syndicat de la SNCF, n’a jamais été contre les évolutions nécessaires pour développer l’attractivité du ferroviaire.

Mais elle estime, et l’UNSA avec elle, que le gouvernement ne doit pas se tromper de cible : Le statut des cheminots n’est pas le principal obstacle au bon fonctionnement du système ferroviaire.

C’est d’abord la question de la dette et du financement global de la SNCF qui doit être traitée. Les investissements massifs dans les lignes à grande vitesse décidés par l’Etat sont en effet largement responsables du manque d’entretien et du délaissement des petites lignes, nuisant notamment à la qualité de service due aux usagers.

Des concertations se sont ouvertes le 1er mars avec le ministère du Transports.

L’UNSA Ferroviaire y fait valoir ses mandats. Elle transmettra notamment à la ministre des éléments par métier sur les contraintes du transport ferroviaire, en particulier en matière d’exploitation, de travail de nuit ou de continuité de service.

manif 22.jpg

lisere-web.png

Salon des CE à Beauval le 13 mars 2018

salon CE-Beauval-250.jpgPour la 3ème année, un salon des Comités d’Entreprise était organisé à deux pas du zoo de Beauval.

Les élus, représentants des salariés, ont pu déambuler dans le salon et aller à la rencontre de prestataires pour développer de nouveaux services dans le cadre de leur Comité d’Entreprise.

L’UNSA Centre-Val de Loire était de nouveau présente sur ce salon : Michel BAILLON et Philippe FROMENT y ont tenu un stand.

Ils ont rencontré de nombreux élus, échangé avec eux sur l’importance des récentes évolutions en matière de CSE (Comité Social et Economique) et présenté ce que l’UNSA peut leur apporter, notamment pour les élus sans étiquette syndicale.

lisere-web.png

- page 2 de 16 -

 

À propos | Contact | Administration