Mobilisation dans la Fonction Publique le 22 mai 2018

Mobilisation-22-MAI-2018-6.png
L’UNSA Fonction Publique et les 8 autres organisations syndicales de fonctionnaires ont signé un appel commun pour réagir aux projets gouvernementaux. Elles appellent les agents des 3 Fonctions Publiques à faire grève et à participer massivement aux manifestations le 22 mai 2018.
appel commun-FP-Logos-OS.jpg

lisere-web.png

Salon CE à Tours : l'UNSA 37 a tenu un stand

salon-CE-2018-Tours.jpg

Les 12 et 13 avril derniers, les élus, représentants des salariés, ont pu déambuler dans le salon et aller à la rencontre de prestataires pour développer de nouveaux services dans le cadre de leur Comité d’Entreprise.

L’UNSA Centre-Val de Loire était de nouveau présente sur ce salon avec 3 militant-e-s de l’Union Départementale d’Indre-et-Loire qui ont tenu un stand.

salon CE-Tours-avril 2018.jpg

Ils ont rencontré de nombreux élus, échangé avec eux sur l’importance des récentes évolutions en matière de CSE (Comité Social et Economique) et présenté ce que l’UNSA peut leur apporter, notamment pour les élus sans étiquette syndicale.

lisere-web.png

Conférence de presse UNSA et UNSA ferroviaire

UNSA-Cyan=100%-libres ensemble intégré-100.pngnouveau logo rond-100.jpgMercredi 11 avril à 10 heures, l’UNSA et l’UNSA ferroviaire ont tenu une conférence de presse pour dénoncer l’attitude de blocage des gouvernants et pour formuler des propositions.


Pour visionner la conférence de presse, cliquer ici.

tract-SNCF-1-haut-580.jpg

Pour lire le tract rappelant les positions de l’UNSA et de l’UNSA Ferroviaire sur le Nouveau Pacte Ferroviaire, cliquer ici.

lisere-web.png

Non à la disparition des CIO et au transfert des Dronisep !

UNSA_educ_751382.jpg

Dans le cadre de la réforme de l’apprentissage, il est prévu de transférer les directions régionales de l’Office national d’information sur les enseignements et les professions (Onisep) aux régions. Près de 300 fonctionnaires sont concernés.

Deuxième volet: la fermeture du réseau des centres d’information et d’orientation (CIO) et le rattachement des personnels aux établissements scolaires. A l’Unsa-Education, Christine Saventré redoute « la multiplication des officines privées proposant information et conseil ».

En transférant la compétence d’information à l’orientation aux Régions, le gouvernement en profiterait pour balayer d’un revers de main les missions d’information mais aussi de conseil en orientation dévolues aux CIO et à leurs personnels. L’Unsa Education désapprouve ce choix politique qui supprimerait un service public de proximité et prendrait le risque de délaisser les populations les plus fragilisées.

C’est parce que les CIO ont pour mission d’accueillir, d’informer et de conseiller gratuitement tous les publics - jeunes scolaires, parents, adultes, décrocheurs - qu’ils sont indispensables à la cohésion des territoires. De plus, ils permettent le travail collectif nécessaire à l’appropriation des « directives », la formation des personnels et la mutualisation des pratiques et des outils. Les supprimer et affecter les PsyEN-Edo directement dans les établissements reviendrait à ne pas tenir compte de ce travail collectif, de la nécessité d’organiser les services et de hiérarchiser les priorités.

Ce matin en CAEN (Comité Académique de l’Education Nationale), l’Unsa Education a demandé, dans sa déclaration, la suspension des décisions annoncées pour les CIO comme celles du transfert des Dronisep et l’ouverture de discussions avec les représentants des personnels.

lisere-web.png

L'Unsa Territoriaux Centre-Val de Loire prépare les élections

La priorité des militant-e-s Unsa territoriaux, c’est la préparation des élections professionnelles du 6 décembre prochain. Le président régional, Alain Le Gentil, explique en quoi cette mobilisation est loin d’être prématurée.

« Cette élection qui a lieu tous les quatre ans, se déroule selon des modalités dont on ne connaîtra l’intégralité qu’avant l’été, dont le nombre de représentants par collectivité. » D’ici là, il faut mobiliser les troupes, organiser la diffusion de l’information, répartir les tâches, etc.

Dans ce contexte, le 20 mars, l’union régionale de l’UNSA Territoriaux a accueilli à Orléans, Claude Le Hen, secrétaire fédéral. (avec un badge UNSA sur la photo ci-dessous)

UR-UNSA Territoriaux.png

« Il y a 2 millions de fonctionnaires territoriaux, explique Claude Le Hen, pas tous logés à la même enseigne, car les regroupements de collectivités (communautés de communes, d’agglomération et métropoles) n’ont pas anticipé ce que serait l’impact sur les agents. »
Jeannick Bidault, secrétaire de l’Unsa au conseil régional Centre-Val de Loire, ajoute : « C’est vrai aussi là où des Régions ont été regroupées ! »

Ces syndicalistes sont inquiets de « ce gouvernement qui agit par ordonnances et menace la pérennité de notre statut. » Ils évoquent le Parcours professionnel carrière et rémunération (PPCR) mis en place sous Hollande, suspendu par Macron, ou encore l’absence de mutuelle obligatoire pour les agents, le vieillissement des agents et ses conséquences sur l’inadaptation aux nouveaux métiers ou sur la santé, etc.

« En région Centre comme au national, l’Unsa est la troisième force chez les territoriaux, indique Alain Le Gentil, et même si nous sommes peu présents en Indre-et-Loire et Loir-et-Cher, nous présenterons des listes partout. » Cet automne, le syndicat fera une tournée d’information dans les 6 départements de la région.

lisere-web.png

- page 1 de 16

 

À propos | Contact | Administration