Epuisement professionnel-Burn out : une conférence très enrichissante

conf burn out-1.jpgLe 13 novembre, dans l’amphithéâtre du lycée Jean Zay à Orléans, l’UNSA Centre-Val de Loire a organisé une conférence-débat sur un sujet de plus en plus d’actualité : l’épuisement professionnel et le burn out.

Dans un premier temps, le professeur stéphanois Michel DEBOUT, médecin légiste et psychiatre, a relaté ses travaux, concernant la santé au travail, qui ont débuté à la fin des années 1990.

Il a explicité le long et difficile parcours qu’il a dû emprunter pour faire reconnaître que la sphère professionnelle pouvait être la cause essentielle voire exclusive dans le décrochage brutal que peuvent subir certains salariés, certains pouvant aller jusqu’au suicide (dont la France détient le taux record en Europe !).
Ce décrochage professionnel peut s’expliquer par 4 facteurs : le manque de reconnaissance du salarié, la diminution jusqu’à l’absence de sentiment d’appartenance, la disparition progressive de liens, la pression temporelle (manque de temps pour réaliser les missions, absence de projets…).

conf burn out-2.jpg
Puis, Dominique CORONA, secrétaire national de l’UNSA en charge de la qualité de vie au travail, a décrit la pression sur les salariés, du secteur privé comme dans la Fonction Publique, à coup de restructurations fréquentes, brutales, imposées sans négociation avec les organisations syndicales.
Cela se traduit par une augmentation régulière des congés maladie, de l’impact sur les indemnités journalières (+ 5,5 %) et du coût total de l’épuisement professionnel chiffré à 20 milliards d’euros en Europe.


Il a ensuite explicité les revendications portés par l’UNSA pour traiter ce fléau :
- faire reconnaître cette pathologie comme maladie professionnelle
- développer la médecine du travail et organiser une coordination avec la médecine de ville et hospitalière
- mettre en place un dispositif (du type accidents du travail) rendant incontournable la prise en charge par les employeurs de la santé de leurs salariés
- développer des mesures pour inciter les employeurs à négocier l’organisation et les conditions de travail.

Le débat qui a suivi a permis de souligner le rôle important de “vigie” que doivent remplir les représentants syndicaux pour détecter et porter à la connaissance de l’employeur les situations de souffrance au travail.

lisere-web.png

Conférence-débat sur l'épuisement au travail à Orléans :

“Identifier et prévenir l’épuisement au travail”

Si le stress est normal quand on s’investit dans son travail, il faut toujours veiller à l’équilibre à préserver entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, familiale et sociale.

Depuis une vingtaine d’années un ensemble de pathologies, plus ou moins reconnues, liées au travail ont fait leur apparition dans la fonction publique. Bien qu’il soit toujours difficile d’établir une corrélation entre ces manifestations pathologiques et le travail, aujourd’hui les spécialistes des conditions de travail et les pouvoirs publics constatent une augmentation continue de la souffrance dans la fonction publique.

Aussi afin de déceler les signes des risques psychosociaux, d’en saisir les enjeux et de s’en prémunir, l’UNSA Centre Val de Loire organise un colloque animé par des professionnels.

Affiche conférence UNSA.pdf

lisere-web.png

L'UNSA Centre-Val de Loire présente aux salons des CE à Chartres le 25 septembre et à Orléans le 4 octobre

N’hésitez pas à passer sur notre stand pour rencontrer et échanger avec les militants présents qui répondront à vos questions.

Chartres-580.jpg

Orléans-580.jpg

lisere-web.png

L'Unsa dans le secteur de la protection sociale complémentaire

téléchargement.jpg

Des militants Unsa ont distribué des tracts d’information auprès des salariés de Malakoff-Médéric à Orléans en vue des prochaines élections.

thumbnail.jpg

L’ Unsa, en progression constante, a intégré la branche des IRC IP en octobre 2017.

Sujets majeurs de l’année 2018: La négociation de l’annexe 4 du CCN: rémunérations, classifications, pesée des emplois…

lisere-web.png

Signez l’appel à libérer l’investissement vert lancé par le magazine Alternatives Economiques !

appel_invt_vert-590.jpg

Alternatives Economiques a mis en ligne “un appel à libérer l’investissement vert”.

Au nom de l’UNSA, Luc Bérille figure parmi les premiers signataires et invite tous les militant-e-s et citoyen-ne-s à soutenir cette initiative.



Pour signer l’appel, cliquer ici.

lisere-web.png

- page 1 de 16

 

À propos | Contact | Administration