2 nouveaux films UNSA sur les salarié-e-s des TPE

affiche-_on_s_occupe_de_moi-290.jpg

Pendant l’été, l’UNSA a produit 2 nouveaux films dans le cadre des émissions « Expression Directe » diffusées sur les chaînes publiques :

• l’un intitulé « L’UNSA, un syndicat pas comme les autres »

• l’autre consacré aux « Salarié-e-s de l’animation, salarié-e-s à part entière »

Rappel

Deux autres films ont déjà été réalisés :

« Assistantes maternelles, accueillants familiaux, auxiliaires parentales : salarié-e-s à part entière »

«  Salariés des TPE : à l’UNSA on s’occupe de moi
 »

lisere-web.png

Les retraités de l’UNSA dans l’action le 20 septembre 2016

logo-Retraites-190.pngpour :
• indexer les retraites sur le salaire moyen de base (SMB) au lieu de l’indice des prix ;
• amener les plus basses pensions à un minimum correspondant au SMIC net (pour une carrière complète).

Pour porter ces deux revendications, l’UNSA Retraités a choisi la date du 20 septembre car elle se situe peu de temps avant la semaine bleue (du 3 au 9 octobre), qui est la semaine des retraités et personnes âgées.

Cette journée se déroulera sur tout le territoire national, au niveau de chacune des régions, voire de certains départements et au niveau ministériel pour le national. Elle sera commune avec les retraités de la CFDT.

Un rassemblement national est organisée à Paris. Pour s’y rendre, les militants, adhérents, sympathisants de notre région sont invités à utiliser les moyens de transport suivants :

- Cher, Eure-et-Loir et Indre :
déplacement individuel en train

- Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et Loiret :
déplacement commun UNSA-CFDT, en car, aux points de rdv suivants :
TOURS Parking des Rives du Cher 8 H 30
BLOIS Parking Autoroute 9 H 30
ORLEANS Parking Autoroute (sortie Orléans nord) 10 H 15
Il est indispensable de s’inscrire auprès de Bernard VERWEE au 02-47-50-31-01.

Le rassemblement a lieu à 14h00 devant le ministère des affaires sociales 14 avenue Duquesne Paris 7ème.

Une pétition est également lancée en amont du 20 septembre afin de remettre les signatures aux autorités sollicitées pour des audiences le 20 septembre.
Retraités et actifs, vous êtes donc tous sollicités pour signer et faire signer autour de vous cette pétition.

Pour accéder à la pétition, cliquer ici.

Pour lire l’argumentaire plus détaillé, cliquer ici.

Pour lire le dernier bulletin de l’UNSA Retraités, cliquer ici.

lisere-web.png

L'UNSA Centre-Val de Loire a emménagé dans de nouveaux locaux

nouveaux_locaux-2-1000.jpg

nouveaux_locaux-4-1000.jpgL'UNSA Centre-Val de Loire a quitté le 2ème étage de l'école Pierre Ségelle à Orléans pour emménager dans des locaux de plain pied situés 4, impasse du cardinal Morlot toujours dans la cité johannique.
Des locaux plus spacieux, plus lumineux, avec un vaste parking à proximité, sans étage à monter, sont maintenant à notre disposition.
Ils vous attendent également pour une rencontre avec un(e) militant(e) ou une réunion à organiser avec votre syndicat UNSA.

Dans l'attente, toute l'équipe de l'UNSA Centre-Val de Loire vous souhaite de bons congés d'été et vous donne rendez-vous à la rentrée !!!

lisere-web.png

Comptes 2015 de la sécurité sociale : l'analyse de l'UNSA

Dominique_Corona.pngDominique CORONA, secrétaire national, a fait part de l'analyse de l'UNSA dans une déclaration lors de la réunion de la commission des comptes de la sécurité sociale.
Les comptes de la sécurité sociale s’inscrivent dans une tendance générale à la baisse du niveau des déficits publics et ce malgré un contexte économique difficile.
L’amélioration des comptes s’effectue sans baisse de prestations. C’est un élément fondamental pour l'UNSA !

Effectivement, pour notre union un haut niveau de protection sociale constitue un pilier de notre pacte républicain.
Les comptes de la branche vieillesse sont proches de l’équilibre en 2015.
Les projections pour 2016 tendent à démontrer que la branche serait à l’équilibre.
Cette information est importante, elle doit nous permettre de rassurer les générations futures sur leur retraite.

Lire la déclaration de Dominique CORONA.
Lire la note sur les comptes 2015 et les projections financières pour 2016.

lisere-web.png

Retraites et retraités : les chiffres au 31 décembre 2014

retraites2016.jpgChaque année, les chiffres des retraites sont publiés par la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), pour l'année précédente.
Cette publication permet de mettre à jour les chiffres et statistiques et d’analyser les évolutions.

Les retraités

Fin décembre 2014, ils sont 15,8 millions de retraités de droit direct, auxquels il faut ajouter plus de 1,1 million de pensions de droit dérivé (réversions 610 000) ou d’allocation de minimum vieillesse (550 000, dont 69 000 sans aucune autre ressource).
Ce qui représente plus de 300 milliards € versés dans l’année, soit 1/7è du PIB.
La grande majorité des 15,8 millions de retraités de droit direct dépendent de la Cnav (13 millions).

Le nombre de retraités est en augmentation de 200 000 personnes dans l’année 2014 (+ 1,3 %).
Cet accroissement, non négligeable malgré les mesures de réforme des retraites de 2010, est en partie dû à l’essor des départs pour carrières longues, grâce aux mesures d’assouplissement des conditions depuis novembre 2012, et à l’agrandissement du champ des trimestres considérés comme cotisés depuis la réforme de janvier 2014.
Cependant, cette augmentation est loin du rythme des années 2006-2010 (+ 360 000 par an), en raison de la réforme de 2010.

Les femmes constituent maintenant près de 52 % des retraités (+ 1 point en 10 ans), plus actives que les générations précédentes, et avec une espérance de vie plus longue.

Les retraites

La moyenne s’établit à 1 322 € bruts ou 1 230 € nets par mois (+ 1,2 % en euros constants, dont + 1,1 % pour les hommes et + 1,5 % pour les femmes).
Cette croissance des montants n’est pas due à des revalorisations, puisqu’il n’y en a pas eu en 2014.
Mais au remplacement des retraités plus âgés décédés par de nouveaux retraités, à un écart numérique positif entre ces décès et les arrivées, avec l’entrée de retraités aux qualifications et conditions salariales plus favorables, effet dit de « noria », et à l’arrivée à la retraite de femmes aux carrières plus complètes.

Derrière cette moyenne se cache cependant toujours une forte disparité, même en recul, entre les retraitées et les retraités, de quasi 40 % (45 % il y a 10 ans).
La pension moyenne de droit direct des hommes s’élève à 1 660 € par mois, 1 007 € pour les femmes.
Si on y ajoute les pensions de réversion et les majorations pour enfants, cela monte la moyenne des pensions féminines à 1 297 € par mois, soit 25 % de moins que les hommes.

Les nouveaux retraités

Pour les nouveaux retraités de 2014, la retraite est de 7,5 % supérieure à la retraite moyenne, en augmentation de 3,3 %, grâce à leurs salaires antérieurs et au bénéfice d’une surcote pour 13,4 % d’entre eux (12 % en 2013).
La surcote apporte en moyenne 12 € par mois pour les retraités MSA ex-salariés, 80 € pour les retraités Cnav, …et 326 € pour les retraités du public car, pour eux, c’est toute la retraite et non la seule retraite de base qui bénéficie de la surcote.

Malgré le durcissement des conditions de revalorisation depuis la crise économique et les réformes des retraites, la moyenne des pensions des régimes de base est quasi stable en euros constants. La baisse du pouvoir d’achat est due aux régimes complémentaires qui, pour les 5 dernières années, ont diminué de 0,10 % par an pour les non cadres et de 0,49 % par an pour les cadres.

lisere-web.png

- page 1 de 10

 

À propos | Contact | Administration