12 militant(e)s de l'UNSA Centre-Val de Loire en stage de communication écrite

Les 11 et 12 janvier, une douzaine de militant(e)s d’UNSA Amazon et d’UNSA ATOS ont suivi une formation, au siège régional de l’UNSA Centre-Val de Loire à Orléans, pour mieux maîtriser les outils de communication écrite à destination de leurs adhérents ou de l’ensemble des salarié(e)s de leur entreprise.

Cette formation a été dispensée par Patrick MONTDIDIER, formateur du CEFU, l’organisme de formation de l’UNSA agréé par le ministère du travail.

stage-com-janv 2018.jpg

lisere-web.png

Meilleurs voeux pour 2018

voeuxUNSA-2018-600.jpgPhilippe FROMENT, secrétaire régional UNSA Centre-Val de Loire, et toute l’équipe du bureau régional vous présente leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Assurément, l’année 2018 sera une année cruciale pour les salariés et les agents publics d’une part, pour le syndicalisme et l’UNSA d’autre part.

Avec pas moins de 5 réformes majeures à l’agenda social de la nouvelle année (Formation professionnelle, apprentissage, assurance-chômage, retraites et réforme de l’Etat), c’est un pan entier de notre pacte social et républicain issu des « trente glorieuses » qui peut être profondément transformé.

Le syndicalisme, confronté à cette accélération de l’Histoire, devra montrer qu’il est un acteur incontournable par sa capacité à négocier et à proposer, sans céder aux deux facilités qui le confortent trop souvent dans des caricatures rejetées par les salariés : bloquer toute transformation au nom de dogmes aujourd’hui révolus, accompagner le mouvement sans réellement en être un acteur au nom d’intérêts boutiquiers.

L’UNSA doit considérer comme une opportunité les chantiers ouverts et le vent nouveau qui souffle pour, mieux encore, faire connaître sa singularité, celle d’une organisation pragmatique qui ne méconnaît ni les transformations du monde du travail, ni le cynisme d’une économie de plus en plus financiarisée, celle d’une organisation libre de tous les pouvoirs et qui ne doit des comptes qu’à ses adhérents responsables des mandats qu’elle défend.

A cet égard, 2018 est également une formidable opportunité pour promouvoir jusque dans les urnes le syndicalisme utile et innovant de l’UNSA puisque cette année sera à la fois celle des élections dans la Fonction Publique (5,8 millions d’agents publics concernés) et la première des deux années de mise en place de la nouvelle instance représentative du personnel dans les entreprises de plus de 11 du secteur privé, le Comité Social et Economique (15 millions de salariés concernés).

Jamais une année ne verra autant de salariés voter pour choisir leurs représentants dans les entreprises et les établissements publics.
Jamais une année ne sera aussi cruciale pour notre représentativité interprofessionnelle.
Jamais une année ne nécessitera donc autant l’engagement continu de celles et ceux qui font la force de notre organisation : ses militants et ses militantes fiers d’être des acteurs écoutés du changement, des militants enthousiastes et engagés pour progresser dans la représentativité de l’UNSA, des militants heureux de la cohésion de notre collectif.

lisere-web.png

Grégory Lavainne, Redouanne El Hassouni militants UNSA chez Amazon

UNSAmazon.PNG

lisere-web.png

La parole à Frédéric Raffeneau, délégué syndical de l'Unsa-CPAM d'Eure et Loir

CPAM 28.PNG

lisere-web.png

EXPRESSION DIRECTE : une émission UNSA sur le CSE

Une nouvelle émission de 4 minutes a été diffusée le dimanche 10 décembre sur France 3.
L’UNSA a choisi de coller à l’actualité sociale en présentant le CSE (Comité Social et Economique), institué par les ordonnances.

CSE-film-500.jpg

Pour visionner l’émission, cliquer ici.

lisere-web.png

- page 1 de 15

 

À propos | Contact | Administration